PARAPLUIE DE TEMPËTE GRATUIT dès 200€ sur les articles hiver 2020

Game changers - Conny Vandendriessche

<span style="display:none;">></span>

>

« J’ai toujours veillé à préserver ma féminité et la mode a joué un rôle important : la tenue adaptée aide à renforcer la confiance en soi et à sortir de sa coquille. »



Conny Vandendriessche (55) est Co-fondatrice de ‘Accent Jobs’ et ‘House of HR’, un holding spécialisé en travail intérimaire et outsourcing / Fondatrice et Managing Director ed ‘Stella P.’, une entreprise qui cherche des gestionnaires externes dans certains domaines d’expertise / L’une des âmes de ‘We are Jane’, un fonds d’entrepreneuses qui soutient les entreprises om le leadership féminin est très présent / Active comme mentor pour jeunes entrepreneurs via Birdhouse / Vit à Oostduinkerke avec son mari et son fils.

100% FEMME
« Quand j’ai fait mes débuts comme entrepreneuse il y a vingt-cinq ans (Accent Jobs a été fondé en 1995, ndlr.), j’ai pu remarquer que certaines femmes dans le monde de l’entreprise trouvaient nécessaire de se positionner comme des hommes. À la façon de Margaret Thatcher, elles se montraient dures et portaient des ensembles discrets et des chaussures confortables.
Pour ma part, je crois plutôt à l’authenticité. Il faut avant tout être soi. Cela doit être épuisant de tout le temps jouer un rôle.

J’ai constaté que mon charme féminin et mon talent relationnel étaient de grands atouts en tant qu’entrepreneuse. Nous les femmes avons un autre regard sur le monde. Pas meilleur, mais différent : nous avons le sens du détail et du résultat, nous sommes efficaces – car nous sommes déjà habituées à diriger une entreprise à la maison – et nous ressentons les choses de façon intuitive.
J’ai toujours veillé à préserver ma féminité et la mode a joué un rôle important : la tenue adaptée aide à renforcer la confiance en soi et à sortir de sa coquille. Et plus on a confiance en soi, plus on ose s’affirmer sur le plan vestimentaire.
J’ai un penchant pour le tailleur-pantalon élégant, que je porte toujours avec des talons hauts, des bijoux fins, des ongles soignés et une coiffure féminine. La couleur aussi est importante.
Si je dois tout de même me faire remarquer comme seule femme parmi les hommes en costume gris ou bleu, autant faire en sorte que tout le monde me remarque (rires). »



>

DES RÊVES EN TRANCHES
« Les femmes sont toujours en minorité dans le monde entrepreneurial. Et ce sont principalement les femmes qui ont la charge du ménage et des enfants. Une répartition des tâches bien ancrée, qui peut être partiellement rompue en obligeant les hommes à prendre un congé parental, comme dans les pays scandinaves.
Nous les femmes manquons aussi souvent de confiance en nous, justement parce que nous avons été mises de côté pendant des siècles. Du coup, nous avons moins tendance à avancer à grandes enjambées. Nous pensons trop souvent qu’il faut attendre qu’on nous propose un poste.
Si nous voulons changer le monde, nous devons oser nous mettre en avant, faire entendre notre voix et prendre place à la tête de la table. Penser à nous. Mais c’est difficile… Les femmes sont en général moins tournées vers elles-mêmes, puisqu’elles se sacrifient pour les autres depuis des siècles.

Mon conseil : rêvez en grand, mais découpez vos rêves en tranches. Divisez-les en différentes étapes, et faites croître votre confiance en vous au fil de vos petits succès, pas à pas. Commencez par le commencement et le reste suivra. »


>> Découvrez également nos autres Game changers

<span style="display:none;">></span>